On peut schématiser les pratiques méditatives en deux grands types :

  • d'une part, la méditation concentrée sur un objet ("Concentrative meditation" en anglais)
  • d'autre part, la méditation de Pleine Conscience ("Mindfulness meditation" en anglais).

a) La méditation avec objet

Dans cette méditation, on se concentre sur un objet. L'objet d'attention peut être la respiration, une image, un symbole, un objet concret ou imaginé, un son, un chant, un mot ou une formule répétitive (mantra).

Il faut distinguer l'objet de l'objectif de la méditation.

Dans certains cas, l'objet sur lequel on se concentre peut constituer le but de la méditation : par exemple, se concentrer et visualiser une fleur peut nous amener à découvrir "l'essence" de la fleur au-delà des perceptions sensorielles habituelles ; nous pouvons continuer à percevoir la présence d'une fleur sans image, dans une ouverture sensorielle globale, comme si la fleur devenait un tout dont nous ne pouvons plus séparer les parties.

La plupart du temps, l'objet n'est que le support qui permet à notre conscience de passer dans un autre état, vers un ailleurs "ineffable" (comme le dit William JAMES); par exemple, regarder la beauté d'une fleur peut nous amener dans un lieu où la fleur n'existe plus ; nous sommes "ailleurs", dans une dimension difficile à décrire selon nos perceptions et nos mots habituels.

Exemples pratiques

1. Concentration de l'attention sur la respiration : concentrer son esprit sur le rythme régulier de l'inspiration et de l'expiration forme un objet naturel de méditation. A mesure que la respiration devient de plus en plus lente et plus profonde, l'esprit devient plus tranquille et plus éveillé. Quand l'esprit se calme, une plus grande vigilance et une plus grande lucidité émergent.

2. Concentration sur un objet mental concret : regarder la ligne d'horizon d'un paysage (par exemple, le ciel et la mer – vus les yeux fermés) et rester ainsi autant que possible (1-2 minutes au départ) sans s'intéresser à aucune autre pensée ou sensation ou image ou émotion apparaissant dans l'espace mental.

b) La méditation de Pleine Conscience (Mindfulness)

La Pleine Conscience "implique l'ouverture des facultés d'attention de manière à devenir conscient du défilé continu des sensations, sentiments, images, pensées, sons, odeurs, et toutes choses apparaissant dans l'espace intérieur sans commencer à s'y intéresser ni même à y penser."
(selon le Dr. Joan BORYSENKO)

Alors que la méditation concentrée sur un objet focalise l'attention sur un objet précis, la Pleine Conscience porte l'attention sur l'ensemble du champ de vision de la conscience.

Un exemple pratique : la personne qui médite s'assied calmement et observe simplement ce qui arrive dans son esprit sans réagir ni être impliquée dans des pensées, des souvenirs, des soucis, ou des images. Cela aide à acquérir un état d'esprit calme, lucide, et non réactif.

Exemple pratique similaire (d'après Sri Aurobindo) : obtention du silence intérieur (silence mental)

"Asseyez-vous en méditation,…, mais ne pensez pas, regardez seulement votre mental; vous verrez les pensées entrer dedans. Avant qu'elles ne puissent entrer, rejetez-les, et continuez jusqu'à ce que votre mental soit capable de silence complet."

(SATPREM, "Sri Aurobindo ou l'aventure de la conscience", 1962, p. 56)